Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresRecherches sur l’organisation des corps vivans
|<  << Page : 202 >> >|
qu’aux arachnides ou jusqu’aux insectes, où il se trouve tout-à-fait 
anéanti.  (page 26)
 

- de l’organe de la vue : 
Cet organe subit le sort de tous les autres, cesse entièrement d’exister dans 
les vers et dans les animaux des ordres inférieurs, et concourt à la même 
preuve que les indications précédentes. (page 32)
 
- Il en est donc de même de la fécondation sexuelle, (page 30)
Annelides (les) : Animaux du sixième rang, que l’on avoit confondus avec les 
vers, et dont ils sont fort éloignés par l’organisation, (page 24)      
 
Appendice, (page 141)
Arachnides (les) : Animaux du huitième rang, que l’on confondoit 
mal-à-propos avec les insectes; ils ne subissent point de métamorphose, et 
leurs rapports naturels ne permettent pas qu’on les écarte des crustacés : 
ce sont les premiers qui offrent des stigmates et des trachées pour la 
respiration. (Page 27)   
 

B.

Biologie (la) : (voyez p. 186.)
       C’est une des trois parties de la physique terrestre; elle comprend 
tout ce qui a rapport aux corps vivans, et particulièrement à leur 
organisation, à ses développemens, à sa composition croissante avec 
l’exercice prolongé des mouvemens de la vie, à sa tendance à créer des 
organes spéciaux, à les isoler, à en centraliser l’action dans un foyer, 
&c. 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.