Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
LivresHydrogéologie
Navigation dans le document
|<  << Page : 7 >> >|
multipliés et sans bornes ;  il leur ôte la simplicité et la clarté qu'elles 
doivent avoir, sans nuire à la solidité des préceptes ; enfin, il en fait 
l'unique domaine d’un petit nombre d'adeptes qui ont l’esprit propre à 
s'enfoncer dans ce dédale scientifique et à s'y complaire. 
 

Cependant en s'élevant, par la méditation, à la contemplation de l'ensemble 
des faits observés, je vois que parmi ces faits il y en a réellement de 
différens ordres d’importance, en sorte que si ce que je nomme les petits 
faits, ou ceux de l’ordre le plus inférieur, sont les plus faciles à 
apercevoir, et fournissent aux amateurs de ces petites découvertes un champ 
inépuisable ; la Nature néanmoins nous offre continuellement des grands faits 
dont la considération est avant tout indispensable pour la bien juger, mais que 
l'inattention et trop souvent l’incapacité empêchent de saisir.
 

La solution des quatre questions mentionnées ci-dessus me parait s'appuyer sur 
des faits de cet ordre. Ainsi ces questions, présentées successivement, feront 
ici chacune la matière d'un chapitre particulier fort court.
 

Une bonne Physique terrestre doit comprendre toutes les considérations du 
premier ordre, relatives à l’atmosphère terrestre ; 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.