Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
Documents sur les auditeurs de LamarckG. Laurent, Paleontology and Evolution : The Société géologique de France, a place for freedom (in french) • Rsum
Navigation dans le document
|<  << Page : 10 >> >|
Résumé
“Sire, pour devenir florissantes, les sciences ont besoin de liberté”.  
C’est par ces mots que Constant Prévost (1787-1856), présentait au roi 
Louis-Philippe, en août 1830, la Société Géologique de France qu’il venait 
de créer avec quelques-uns de ses amis, dont Ami Boué (1794-1881) et Jules 
Desnoyers (1800-1887).
 

Cette adresse est éloquente. Ses signataires lancent visiblement un défi à 
quelque autorité scientifique, au lendemain des “journées glorieuses” 
(27-28-29 juillet 1830) de la Révolution. L’étude des articles et comptes 
rendus du Bulletin de la Société géologique de France (le BSGF) nous permet 
de nous documenter sur la manière dont les membres de la Société ont exercé 
la liberté dont ils avaient fait la qualité fondamentale de leur association.
 

L’environnement intellectuel des années 1830 était porteur de 
préoccupations scientifiques nouvelles, et ce sont elles dont nous pourrons 
étudier les manifestations  dans les réunions et les publications de la 
Société Géologique de France, dans le cadre historique de 1830 à 1860. Comme 
l’on sait, cette époque a connu de grands débats sur l’interprétation du 
passé de l’histoire de la terre et de l’histoire de la vie. L’étude de 
cette trentaine d’années nous suffira largement à connaître l’importance 
de ce mouvement d’idées, car les interventions ont été nombreuses sur ces 
sujets. 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.