Accueil Recherche simple par mot (textes et titres)
Témoignages et biographiesEloge de M. de Lamarck, par le Baron Georges Cuvier
Navigation dans le document
|<  << Page : xix >> >|
être l'électricité lui porte-t-elle son secours. Qu'un oiseau, un cheval, un 
insecte même, pussent directement se former ainsi, c'est ce que M. de Lamarck 
ne croyait pas ; mais pour les corps vivants les plus simples, ceux qui se 
trouvent à l'extrémité de chaque règne, il n'y voyait aucune difficulté ; 
car une monade, un polype, sont, dans sa pensée, mille fois plus aisés à 
former qu'un embryon de poulet. Mais comment sont venus à la vie les êtres qui 
montrent plus de complication et que la génération spontanée ne pouvait pas 
produire ? Rien encore, se disait-il, de si facile à concevoir. Que l'orgasme, 
excité par ce fluide organisateur, vienne à se prolonger, il augmentera la 
consistance des parties contenantes, il les rendra susceptibles de réagir sur 
les fluides en mouvement qu'elles contiennent, il y aura irritabilité, et 
l'irritabilité aura le sentiment pour conséquence ; le premier effort de 
l'être commençant ainsi à se développer, devra tendre à le faire subsister, 
à lui former un organe nutritif. Voilà une cavité alimentaire! D'autres 
besoins, d'autres désirs, produits par les circonstances, amèneront d'autres 
efforts, qui feront naître d'autres organes ; car, par une hypothèse de plus 
ajoutée à toutes les autres, ce ne sont pas les organes, c'est-à-dire la 
nature et la forme des parties, qui donnent lieu aux habitudes et aux facultés 
; ce sont les habitudes, la manière de vivre, qui, avec le temps, font naître 
les organes : c'est à force de vouloir nager qu'il vient des membranes aux 
pieds des oiseaux d'eau ; à force d'aller à l'eau, à force de ne vouloir pas 
se mouiller, que les jambes s'allongent à ceux de rivage ; à force de vouloir 
voler, que les bras de tous se produisent en ailes, et que les poils et les 
écailles s'y développent en plumes : et 
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

Auteur et directeur de publication : Pietro CORSI, pietro.corsi@history.ox.ac.uk
Hébergement : Centre de Calcul de l'IN2P3-CNRS.